PRESKILL A CUREPIPE UN DROLE DE COCOTIER

JE VOUS SOUHAIRE LA BIENVENUE SUR MON BLOG aLLAMANDA ET LA SUITE (1ère partie 2/5) de mes vacances à l'îLE Maurice mais également de Rodrigues, en ayant beaucoup je partage mes photos sur mes deux blogs, chaque VENDREDI matin ici sur ALLAMANDA et chaque MARDI matin sur mon autre blog ICI

Je vous montre des photos de ma balade de l'Hôtel Preskill près de Mahébourg vers Mahébourg, Curepipe, Port-Louis.....

J'espère que vous allez toutes et tous bien et je le souhaite de tout coeur. Celles et ceux qui ont des problèmes de santé je leur envoie plein de bonnes ondes positives pour aller mieux. 

Pour info :
J'ai pensé changer les dates de parution de mes messages sur mes deux blogs sur canalblog et je pense que je ferai chaque mardi matin un nouveau message sur mon 1er blog Ile de la Réunion et un nouveau message sur celui-ci Allamanda chaque vendredi matin (au lieu du mercredi et du samedi) car je vais essayer de me déconnecter du net le week-end, cela ne peut que faire du bien (y passant trop de temps je vais reposer mes yeux...mais pas que... le week-end ih ih ih !!!) mais je serai présente la semaine avec grand plaisir pour visiter vos beaux univers.

Une magnifique chanson de l'île Maurice avec un défilé de très belles images

PRESKILL CUREPIPE CENTRE VILLE BOUTIQUES HABITS

 

 Une boutique sur la route

PRESKILL_ET_ARBRE_VOYAGEUR_PETIT

 C'est le bel arbre du voyageur

PRESKILL ET CUREPIPE OFFICE

 C'est à Curepipe

PRESKILL VERS CLINIQUE DE CUREPIPE

 On aperçoit la clinique de Curepipe où notre amie a été hospitalisée suite à sa chute et la fracture de deux malléoles d'un pied (on allait lui rendre visite)

PRESKILL VERS CUREPIPE ARBRE VOYAGEUR PRES CLINIQUE

 Arbre du voyageur

Ravenala madagascariensis
Famille:
Musacées
Origine:
Madagascar
Période de floraison:
toute l'année
Couleur des fleurs:
blanc
Exposition:
soleil
Type de sol:
mélange de terreau et de terre ordinaire
Acidité du sol:
neutre
Humidité du sol:
normal
Utilisation:
véranda, serre
Hauteur:
de 10 à 30 m adulte
Type de plante:
arbre tropical
Type de végétation:
vivace
Type de feuillage:
persistant
Rusticité:
15°C minimum
Plantation, rempotage:
printemps
Méthode de multiplication:
semis
Taille:
pas de taille nécessaire
Espèces, variétés intéressantes:
Le genre comprend qu'une seule espèce
- Ravenala madagascariensis l'espèce type
Maladies et ravageurs:
résistant aux maladies
Toxicité:
les jeunes feuilles sont comestibles.

Un éventail de plusieurs mètres de hauteur, des inflorescences blanc crème, Ravenala madagascariensis est sans conteste un sujet ornemental à part. Exotique à souhait cette plante hors du commun saura conquérir les jardiniers les plus blasés.

Un arbre qui n'en est pas un.

Ravenala madagascariensis est une plante endémique de l'île de Madagascar. Contrairement à son appellation « d'arbre du voyageur », il ne s'agit pas d'un arbre au sens botanique du terme mais une plante herbacée érigée sur un stipe de plus de 10 mètres de hauteur qui la fait ressembler à un palmier. Ses larges feuilles pouvant atteindre plus de 3 mètres de longueur sont disposées en un éventail très caractéristique repérable de très loin. La floraison blanc crème rappelle celle de son cousin proche, l'oiseau de Paradis, qui fait partie de la même famille (Streliziacées) et dont la pollinisation dans son pays d'origine est assurée de façon originale par les lémuriens et les chauves-souris.

L'arbre du voyageur devrait son nom à sa capacité à stocker de l'eau à la base de ses feuilles et au secours qu'il apporta aux voyageurs assoiffés.

Des conditions de cultures un peu particulières

Plante tropicale, Ravenala madagascariensis pousse très vite si le climat lui convient mais ne supporte pas le gel, elle ne pourra être plantée en pleine terre que dans les emplacements extrêmement abrités de la zone de l'oranger. Partout ailleurs une culture en véranda ou en serre chauffée assurera sa survie.

L'arbre du voyageur se plaît en sol frais mais très bien drainé, il tolère les terrains sablonneux et caillouteux. Il a besoin de beaucoup de lumière et du plein soleil pour se développer de manière harmonieuse.

En pot, installez Ravenala madagascariensis dans un substrat composé de 2/3 de terreau pour 1/3 de sable de rivière. N'oubliez pas de bien drainer le fond du pot avec une épaisse couche de pouzzolane, de graviers ou de billes d'argile pour éviter la stagnation de l'eau au niveau des racines. En serre ou en véranda, ménagez-lui un emplacement en pleine lumière mais évitez le soleil brûlant de la mi-journée qui pourrait tâcher ses feuilles. Arrosez les plantes en pot copieusement durant la période de croissance sans pour autant laisser de l'eau dans les coupelles, ceci afin d'éviter une éventuelle pourriture des racines.

Usages traditionnels de l'arbre du voyageur

Les cases traditionnelles de Madagascar sont construites avec les diverses parties de l’arbre. Le tronc coupé en latte fera office de plancher, les feuilles seront utilisées pour la toiture et les pétioles fendus serviront de panneaux muraux.

Le cœur du Ravanela encore jeune est comestible, il est cuisiné en accompagnement de riz. Les graines seront quant à elles utilisées pour produire de l'huile.
http://www.aujardin.info/

PRESKILL_VERS_CUREPIPE_CHINA_HOT

 J'ai pris sur la route ces photos dans le taxi qui nous emmenait en balade

PRESKILL VERS CUREPIPE ET CINEMA NOVELTY

 Un cinéma

PRESKILL VERS CUREPIPE ET UN CINEMA

PRESKILL_VERS_CUREPIPE_UN_ROND_POINT

 Un rond point

PRESKILL VERS CUREPIPE UNE PHARMACIE

PRESKILL VERS CUREPIPE VILLE

PRESKILL VERS CUREPIPRE BUS

Fin pour ce jour

 

Terminons par une recette et un bon dessert des îles (Guadeloupe je crois ?) qui vient du site :

http://www.proteines-gourmandes.fr/

CHAUDEAU (dessert)

Pour 4 personnes

1 litre de lait écrémé
4 oeufs
5/6 CS d’édulcorant
1 gousse de vanille
1 bâton de cannelle
1 pincée de noix de muscade rapé
1 zeste d’1 citron vert.


Faire chauffer le lait, la gousse de vanille, le bâton de cannelle, le zeste de citron et l’édulcorant à feu doux pour que le lait ne rentre pas en ébullition.
Dans un bol verser un peu de lait et le laisser tiédir puis y ajouter les oeufs et mélanger.
Verser cette préparation dans le lait et remuer jusqu’à épaisissement.

Même après hors du feu, continuez de mélanger pendant 5/6 min. pour éviter la formation de grumeau.

Verser dans des ramequins, mettre au frais et déguster.

 

 Beau week-end à toutes et tous.

A bientôt !

Prenez bien soin de vous.

Gros bisous à vous partager.