252

Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog et ce jour je vous emmène pour changer à Madagascar et plus exactement à DIEGO-SUAREZ et je remercie mon amie Dany qui est allée en vacances à ce bel endroit et qui me permets de partager avec vous ses belles photos.

J'espère que vous allez bien et je vous le souhaite de tout coeur.

Vous lire est un plaisir, je vous remercie infiniment pour vos visites et gentils commentaires.

En musique pour commencer et ce sera avec une jolie chanson Malgache

Madagascar - Saramba " Alamino" - Métis Prod 2011

DIEGO-SUAREZ (1/4)

116 a

 DIEGO SUAREZ à MADAGASCAR

Antsiranana (DIEGO SUAREZ)

Ville à Madagascar

Antsiranana aussi appelée Diego Suarez, est la plus grande ville du nord de Madagascar et le troisième port de la Grande île. Elle est la capitale de la province de Diego-Suarez.

********

Comme les photos sont de mon amie Dany de la Réunion (que je remercie infiniment d'avoir bien voulu partager avec vous ses belles photos) qui a fait ce beau voyage en octobre 2015 à DIEGO SUAREZ à MADAGASCAR et moi ne connaissant pas du tout MADAGASCAR, je vous indique ci-dessous les beaux endroits que Dany m’a fait découvrir grâce à un plan de la Baie sur lequel est indiqué les principaux endroits à visiter et à ses magnifiques photos. Je vous mettrai sur chaque message avec les photos ce document avec les 12 endroits de visite.

Il y a beaucoup à visiter et notamment :

1)      Montagne des Français : La Montagne des Français est la nécropole des anciens colonisateurs. Baptisée ainsi, en raison des combats qui opposèrent en 1942 les forces coloniales françaises aux Anglais.

2)      La côte des baies : La baie de Diego-Suarez est une baie de l'extrême Nord de Madagascar abritant la ville de Diego-Suarez, ou Antsiranana en malgache. Elle tient son nom de deux navigateurs portugais, Diogo Dias et l'amiral Suarez. Il s'agit en fait d'un ensemble de baies créées lors de l'envahissement de la côte par l'océan Indien.

3)      La mer d’Emeraude : La mer d'Émeraude est un lagon de Madagascar situé à l'entrée de la baie de Diego-Suarez, à l'extrême Nord du pays. Site préservé du tourisme, certains îlots déserts sont accessibles en embarquant sur des barques de pêcheurs depuis le village de Ramena.

Il s'agit d'un vaste lagon caractérisé par une teinte turquoise due à sa faible profondeur en eau conjugué aux fonds sablonneux et est séparée de l'Océan Indien par une barrière de corail ainsi qu'un chapelet d'îlots. Les 3 principaux îlots sont Nosy Antaly Be, Nosy Diego et Nosy Suarez.

4)      Windsor Castle : Le Windsor Castle (391m) est un important monolithe, sentinelle que l'on peut apercevoir de Diego Suarez.

Son ascension au sein d'une végétation singulière, mangrove, savane arborée et forêt sèche (plante succulentes, pachypodium, aloès, euphorbes…) constitue une belle ballade qui débauche sur une fortification militaire de l'époque coloniale dominant la région.

5)      Réserve Marine de Nosy Hara : un coin au bout du monde,  un arrêt à Ambanja et ses cacaotiers.  A quelques milles de ces côtes vous irez faire connaissance avec l’île aux fleurs «Nosy Be » et ses petits ilots aux noms enchanteurs Nosy komba,   Nosy Tanikely… 

6)      La montagne d’Ambre : Le parc national de la Montagne d'Ambre est un parc national situé à proximité de la commune de Joffreville, dans la province de Diego-Suarez, dans la partie nord de Madagascar. Celui-ci a été créé en 1958. Le parc abrite une faune tropicale importante, dont sept espèces de lémuriens sur les 70 malgaches (2 nocturnes et 5 diurnes), 75 espèces d'oiseaux et 59 de reptiles.

La visite du parc, géré par Madagascar National Park (MNP) s'organise autour de 18 sites constitués de cascades sacrées (Antakarana, etc.) ou de chemins à travers la forêt (Voie des mille arbres, etc.). Il existe par ailleurs une aire de pique-nique avec un gîte à proximité.

7)      Les Tsyngy rouges : A 50 km au sud de Diégo-Suarez se trouve un groupe de tsingy rouges de toute beauté, surtout quand on profite de la belle lumière de l’après-midi. Ces tsingy sont issus d’une érosion appelée aussi lapiaz. Le mélange de différents oxydes et le travail du temps ont donné naissance à un ensemble de quelques centaines de petites cheminées de fée.

8)      Lac sacré d’Anivorano : Quand on parle d'Anivorano nord (avaratra), on pense systématiquement à l'histoire d'"Antagnavo" (le lac sacré) qui s'y trouve à quelques minutes de marche vers l'est de la ville. Légende ou vérité,  pour ceux qui connaissent mieux l'histoire vous pourrez ou non le confirmer mais voici comment est racontée l'histoire :

Jadis, il y avait un vieillard qui passait dans ce village d'Antagnavo (dans Anivorano Avaratra), il avait très soif et demandait de l'eau aux habitants. Personne ne lui a donné à boire. Au bout d'une vaine tentative, il y a eu quand même une vieille dame qui lui a donné de l'eau. Alors, le vieillard a prié et a remercié la vieille dame qui lui a offert de l'eau. De même il a supplié la dame de quitter ce village car il va le maudire à cause de ses habitants qui étaient vraiment méchants, inhumains:ils étaient tous radins pour un verre d'eau. Donc, le vieillard implorait le ciel pour leur donner de l'eau en abondance, un peu comme l'histoire de Moïse. Et aussitôt que son sauveur, c'est-à-dire la vieille dame a quitté le village, la pluie s'est mise à tomber jusqu'à inonder et engloutir le village d'Antagnavo. Et tous les habitants du village sont transformés en crocodiles. C'est pour cela que le lac d'Antagnavo est plein de crocodiles car c'étaient les habitants de ce village, et leur Chef s'appelait "JAOMARAINGA"(Jeanlevif). Je crois qu'il est déjà mort et assassiné à coup de fusil par un chasseur vazaha (étranger blanc) qui lui a tiré dessus pour sa peau. Et le vazaha (l'étranger) est aussitôt mort d'un accident de voiture en rentrant vers Diégo-Suarez, revenant d'Anivorano-nord, après avoir tué Jaomarainga. Et à l'époque, on a remarqué un bracelet en argent sur la patte avant de la dépouille de Jaomarainga. Antagnavo(Lac sacré) est un lieu sacré, donc très propre où il est tabou (interdit) de faire des saletés sur les abords du lac... RNA (raconté par un enfant du pays, qui habitait Sadjoavato).

9)      Réserve de l’Ankarana : La Réserve Naturelle de l’Ankarana.  Ce parc naturel de 18220 hectares abrite dans leur milieu originel 10 espèces de lémuriens, 92 espèces d’oiseaux,des caméléons, des baobabs, pachypodiums …C’est un époustouflant ensemble de rivières souterraines, de canyons, de forêts tropicales, de grottes et bien sûr,  la plus grande particularité des lieux les TSINGY  inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco !

10)   Ambilobe : Ambodibonara est une commune (Kaominina), du nord de Madagascar, dans la province de Diego-Suarez. La population est majoritairement rurale. On trouve sur le territoire communal des exploitations de café, sucre de canne, de coton, de banane, ainsi que des rizières.

11)   Ambanja : Ambanja est une ville et une commune urbaine (kaominina) du nord de Madagascar, dans la région de Diana, province de Diego-Suarez. Les terres qui entourent Ambanja sont encore riches en plantations de type colonial comme le cacao, le café, la banane, la vanille, le poivre, le riz, la patate douce, le tabac et le manioc pour le tapioca et l'ylang-ylang. Les dernières terres cultivables disparaissent au profit de la ville qui s'agrandit sous la pression de la démographie. Quelques élevages naturels de zébus subsistent, et ceux-ci sont toujours utilisés, en 2007, pour la traction des charrettes.

12)   Nosy Be : Nosy Be, aussi écrit Nossi-Bé (orthographe francisée) est une île côtière de Madagascar située dans le canal du Mozambique, près des côtes nord-ouest de Madagascar. L'île est parfois aussi nommée Ambariobe (La Grande île) par les habitants de la région.

132

133

134

135

136

137

138

140

141

142

Ecole les Petits Lutins

L'Ecole "les petits lutins".

Avec l’association SOROPTIMIST des femmes chefs d’entreprises de Diégo-Suarez, qui sont à l’origine de la construction de l’école des Petits Lutins d’Antsalaka, avec qui nous collaborons depuis le début de la construction de cette école, nous avons une fois de plus apporté notre participation matérielle.

Une distribution de sacs garnis de petits matériels scolaires et d’un goûter, a été effectué par les membres de notre association. Nous avons aussi offert les équipements composés de panneaux avec panier et filet pour l’installation d’un terrain de basket ainsi que des ballons de basket et de football.

Pour apporter de l’ombre dans la cour de l’école, nous avons avec les enfants, planté des arbres. Une belle matinée de partages. Les enfants nous ont une fois de plus offert leur plus beau sourire en nous remerciant.

Pour la suite je vous invite à cliquer ICI (LA MAIN QUI ETREINT) SUR FACEBOOK, merci ma Dany qui m'a fait découvrir ce beau site sur FB que je partage avec vous avec grand plaisir.

 

143

144

145

147

150

167

173

Ci-dessous je rajoute ce texte de mon amie Dany (qu’elle m’a mise dans les commentaires) qui m’a permise de mettre ses belles photos et en même temps je vous mets le lien du blog LA MAIN QUI ETREINT : http://la-main-qui-etreint.over-blog.com/article-inauguration-du-boulevard-francis-sautron-a-diego-suarez-121593486.html#ob-comment-ob-comment-79520342 

Voici les précisions de DANY :

L'essentiel 1ères photos sont là vue de l'hôtel Kartifa à Diégo. Il figure dans le guide des routards ou des futés (jne sais, plus lesquel exactement).

La photo ou il y a 2 personnes, une en bleu et l'autre en rose : ma cousine et moi. Nous allions en excursion. C'était exceptionnel car il s'agissait d'un voyage humanitaire organisé par l'association LA MAIN QUI ÉTREINT, dont je suis heureuse et fière d'être membre. C'est une toute jeune association qui organise chaque année un voyage en octobre. Nous allons distribuer nous même les dons que nous apportons. La compagnie aérienne Air Madagascar nous offre également des kilos. Un bateau de la Marine nationale française vient de transporter gracieusement un container de livres, dictionnaires, nécessaires médical, etc ...

Nous n'avons pas d'intermédiaires. Nous collaborons avec une association sur place SOROPTIMIST.

L'école "LES PETITS LUTINS " est une de nos "oeuvres" . Pour permettre aux enfants d'un village éloigné, dans la brousse, d'aller à l'école. Cette école n'a rien à envier aux écoles que nous avons !

Contrairement à ce que dit H-IL, oui mes enfants sont très attentifs. C'est une classe de maternelle et les enfants attendent avec une sagesse que beaucoup d'instituteurs en France enviraient.

Le tableau est celui d'une classe de maternelle. Le niveau est bien supérieur à celui d'une maternelle en France. Des professeurs qui faisaient partie du voyage, l'ont reconnu.

Sur la photo, nous sommes en train de faire une distribution de matériel scolaire, de sac (rouge), dans lequel il y a un énorme macatia aux pépites de chocolat. Un macatia est une sorte de brioche. Il est pourtant l'heure du déjeuner et aucun enfant ne "saute " dessus. C'est remarquable !

La petite paillote qu'on voit de derrière,c'est les WC d'une propreté à faire pâlir certains....

179

245

250

251

252

FIN 1/4 

 

Au voleur !

Une dame de 80 ans est arrêtée pour vol à l'étalage.

Elle se présente devant le juge, accompagnée de son mari.

Le juge : - Qu'avez-vous volé madame ?
- Une boîte de conserve de pêches, monsieur !
Le juge lui demande pourquoi elle a volé ces pêches.
Elle répond - Parce que j'avais faim !

Le juge lui demande alors combien il y avait de pêches dans la boîte.

Elle répond : 6... monsieur !

Alors le juge prononce sa sentence :
- Vous ferez donc 6 jours de prison.

Le mari lève la main demandant au juge
s'il peut dire quelque chose.

Le juge : - Que voulez-vous dire, monsieur ?

Le mari répond :
Elle a aussi volé 5 boîtes de petits pois, votre Honneur !

 

Oui, à travers

C’est à travers chacune de nos journées
Que nous vivons nos plus belles années
Il faudrait nous arrêter, pour y penser
On est trop porté souvent, à oublier

Certains moments de vie nous enivrent
Quand on est en train de les vivre
Mais on les cherche un bon matin
On réalise à quel point on en avait besoin

On ne se rend pas compte de notre chance parfois
On a trop le gout de vivre quelquefois
Pourtant, les p'tits bonheurs sont des trésors
S’ils sont vécus avec quelqu’un qu’on adore

Comme un papillon qu’on ne peut pas attraper
Mais qui sur votre épaule venait se poser
On s’en fait souvent pour des riens
On craint, ce que l’on vivra demain

Pourquoi faut-il, qu’on ait toujours peur
On a tous droit à une part de bonheur
Il nous faudrait, à chaque jour y penser
Le bonheur est toujours, à notre portée

Il est toujours en nous, jamais ailleurs
Puis au fond, nous sommes les décideurs

 

Claude Marcel Breault

 

Nous allons rester à Madagascar et je partage le lien de cette recette Malgache avec vous

Recette Romazava

Le Romazava est un plat traditionel malgache qui consiste en une sorte de pot au feu dont les légumes sont uniquement des brèdes. 

Voici le lien ci-dessous pour découvrir la recette

http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/168600-romazava

  

Je vous souhaite un excellent WE et une belle semaine, que du bonheur, de la joie, de la douceur et surtout une bonne santé.

Prenez bien soin de vous.

Gros bisous que vous vous partagerez.

  ALLAMANDA