EN TETE MARCHE CHAPEAUX SACS

Je vous souhaite la bienvenue sur le dernier message de mon blog Allamanda et la suite 3/6 de notre balade à l'Hermitage (marché, village et plage).

Comment allez-vous ? J'espère bien et surtout que vous avez la santé, qui est le capital le plus précieux. Je vous souhaite un beau WE gorgé de soleil, de bonheur et de douceur.

Quel plaisir pour moi de lire vos commentaires, merci pour vos visites et vos ti mots doux.

En route pour l'HERMITAGE, mais avant une jolie chanson de mon île que je vous invite à découvrir ou redécouvrir

 

BOUTIQUE HERMITAGE

Dans le village de l'Hermitage il y a un marché

MARCHE ARTISANAT IIAIUZIRUIZUR

Les marchés de l'île de La Réunion
Ile aux parfums et aux épices, la Réunion a servi à acclimater de nombreuses espèces (café, canne à sucre, muscade, vanille, géranium...). Découvrez les fruits, les légumes et les épices de l'île de La Réunion sur les différents marchés de l'île.

MARCHE ARTISANAT

MARCHE CHAPEAU EN LAIR

Un chapeau çà vous dit !

Aux chapeaux, chapeau bas

Illustration : Chapeaux de la Réunion
Chapeau ? Quel gramoun se priverait de son chapeau en ces mois d'été ? Les Réunionnais ont su conserver cet art du paraître. Même les plus jeunes n'hésitent plus à afficher leurs têtes couvertes. Du chapeau à la casquette en passant par le bob rouge jaune vert, le Réunionnais porte fièrement son couvre-chef.

Qu'il est loin du temps où les hommes se découvraient la tête face aux dames et demoiselles. Les us et coutumes ont certes évolué, mais les Réunionnaises et les Réunionnais gardent leurs têtes à l'abri du soleil, de la pluie, peut-être même des mauvais esprits, tout en gardant un ? il avisait sur la mode du moment.

Un chapeau est un choix de précision. Chapeau pour tous les instants, couvre-chef pour grandes occasions, casquettes au style quasiment clanique, c'est un accessoire de tous les jours. Cela donne d'ailleurs des expressions assez personnelles dans la langue créole réunionnaise. Qui arbore un "shapo la rou loto" porte fièrement le chapeau noir à larges bords. Le "shapodform" est quant à lui le chapeau plat à calotte, tandis que le "shapo la klosh" présente une forme de cloche sur la tête. Et n'oublions pas la kaplin, le chapeau réservé aux femmes. Comme son homonyme masculin, il sait être de fête, de sortie, de travail. Il sait aussi se parer de rubans,

Bon à savoir, le shapodkaz n'est pas un couvre-chef, mais tout bonnement un patin à porter sous les pieds. En fait, c'est un vieux chapeau de feutre utilisé comme patin dans la maison pour éviter de rayer les parquets cirés. Le chapeau utilisé à la maison est le shapo-la-kaz. On distingue aussi le shapo-bidon (haut de forme), le shapo zoro (le chapeau de Zorro), le shapo koboy (le chapeau de cow-boy), le shapo d'fèt (le chapeau de fête), le shapo-la-pay (le chapeau de paille), le shapo travay (le chapeau de travail), le shapo zarab (la calotte), le shapo zakari (le canotier).

Les jeunes réunionnais portent plutôt des casquettes, parfois des bérets. La large majorité d'entre eux laissant les chapeaux pour les gramouns. Mais parfois, au coin d'une rue, ou lors de manifestations diverses, on rencontre quelques jeunes têtes sous un chapeau de feutre, voire même un panama. Ça fait classe. Ces jeunes n'y voient aucun lien traditionnel avec leurs anciens, mais plutôt une adhésion à une mode, à un style branché, à un mouvement.

Mais bon, il faut reconnaître que les jeunes préfèrent la casquette, à part le ségatier Jean-François Dal's. En parlant de personnalités, observez qu'ils sont nombreux à paraître avec leur chapeau. Madame Aude, Johnny Guichard, Tony Manglou, Michel Admette, Monsieur Météo, Jean-Yves Minatchy, Françoise Guimbert, Firmin Viry, sans oublier notre regretté Maxime Laope, qui ne sortait jamais sans son feutre.

Est-ce à dire que La Réunion est l'île des chapeautés. Dawar !

http://www.ipreunion.com

MARCHE DIVERS EIRZUIZR

Un produit réunion est certifié venant de l'Ile de la Réunion. Les producteurs réunionnais mettent en avant la qualité de leurs réalisations et vous invitent à la découverte de l'exotisme, du savoir faire local et la qualité produit Réunion pays. 

MARCHE E

Une petite sieste çà vous dit !!!!!

MARCHE EEEE

MARCHE G

Le marché du Mail de Rodrigues

Baladez-vous sur le mail de Rodrigues (Ermitage), avant ou après votre baignade dans le lagon et dégustez les fruits et légumes bio, découvrez l’artisanat péi …

De 7h à 12h tous les dimanches matins.

MARCHE HABITS DIVERS

Ce n'est pas les habits qui manquent, il y a le choix lol !

MARCHE HABITS ENFANTS

MARCHE JOLIES FLEURS

Après les habits, voici de jolies fleurs

A la Réunion, du nord au sud, de l’est à l’ouest, ce road-movie dans les « cours créoles » permet d’appréhender une partie de l’histoire de l’île : de la colonisation au commerce des épices, des stations de changements d’air au forêt de bois de couleurs, des « bois de fer » locaux aux fleurs importées, des pentes volcaniques aux plantes pionnières. Derrière chaque plante, chaque fleur, chaque arbre se cache une histoire. Les jardins de l’île sont le résultat d’apports extérieurs variés aussi bien européens qu’asiatiques et africains.

La cour et le jardin créole

La cour à la Réunion désigne le plus souvent un fragment d’espace à l’avant de l’habitation. Un lieu social particulier, de transition entre la rue et la maison ("la kaz"), délimitée par des haies vives ou entourée d’une palissade fermée par une grille ("baro"). Autrefois faite de terre battue, elle servait d’espace de jeux aux enfants. Aujourd’hui, elle est essentiellement dédiée à la passion des fleurs ornementales. Passion très répandue dans l’île, le climat tropical humide permettant la diversité, l’adaptation et l’exubérance qui caractérisent les jardins créoles.

Ce qui domine dans la cour créole se sont les vivaces pour leurs capacités à se reproduire, les capillaires, quelques arbres fruitiers et un espace dédié aux plantes aromatiques et médicinales. Ce type de jardin, de composition rustique, est aussi appelé jardin de « curé ».
Chaque jardin créole possède sa personnalité et son ambiance. On s’attache à y mettre la plus grande variété d’espèces afin qu’il soit fleuri tout au long de l’année. Les points communs que l’on retrouve partout sont : abondance de formes et de couleurs, accumulation et mélange.

Les variétés les plus répandues dans les jardins créoles sont les anthuriums, bougainvilliers grimpants, frangipaniers blancs ou roses, dahlias, œillets d’Inde, fushias , hibiscus, roses, crotons etc. Mais l’espèce la plus noble demeure l’orchidée. On en trouve régulièrement dans le jardin, une petite serre lui est réservée. Depuis les premières floralies en 1973 et l’apparition des pépinières, les jardins ne cessent de s’enrichir de nouvelles variétés. Les jardins créoles font aussi le bonheur des collectionneurs et des botanistes.

orchidée

Les véritables jardins traditionnels se trouvent dans le sud et le sud-est de l’île, dans la région de la côte au vent où l’humidité est plus abondante. Si un seul mot doit définir le jardin créole, c’est celui d’Eden : un jardin foisonnant, varié et luxuriant...

Côté Jardin

MARCHE JOLIES TENUES LOL

Encore de beaux habits..... après les fleurs

MARCHE JOLIES TENUES

On termine par mon pote le beau margouillat (paréo)

PAREO CAMELEON

FIN 3/6 DE L'HERMITAGE (marché, village et plage)

Beau week-end à toutes et tous

Prenez bien soin de vous et à bientôt !

Gros bisous à vous partager.

ALLAMANDA SIGNATURE POUR BLOG ALLAMANDA